Du nouveau dans l’enquête sur la mort de Dieynaba Traoré. Ses deux téléphones portables, introuvables depuis la découverte macabre, ont été découverts aux Maristes.

Ils étaient entre les mains de deux vigiles, renseignent Les Echos. Ces cellulaires étaient disparus et injoignables lorsque la jeune femme avait été retrouvée morte dans la bande des filaos, lundi 31 mai dernier vers 14h.

Les deux vigiles ont été cueillis par les enquêteurs qui les ont retenus pour nécessité d’enquête. Ces deux téléphones pourraient être d’une grande aide pour les pandores afin d’élucider le crime.

Aussi, le Haut commandement de la Gendarmerie nationale a activé la brigade de gendarmerie territoriale de Keur Massar et la Section de echerche (Sr) de Colobane pour venir en appoint au poste de gendarmerie de Tivaouane Peulh, en charge de l’enquête préliminaire.

Par ailleurs, la défunte a été inhumée hier. Elle repose désormais au cimetière musulman de Yoff. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here