jeudi, 6 octobre, 2022
Sunugal multimédia

Dr Cissé, médecin anesthésiste-réanimateur : « La riposte communautaire sera déterminante pour endiguer la 3ème vague du Covid-19 »

par Sunugalnews.com

La résurgence des cas de Covid-19, au Sénégal, a fait réagir les autorités sanitaires qui rappellent la nécessité de la vaccination et l’adoption des gestes barrières. C’est le cas du Dr Ibrahima Cissé en service au CHU le Dantec qui en appelle à une riposte communautaire pour prévenir une quatrième vague. Une déclaration faite en marge d’une journée de consultations médicales gratuites initiée à Kaolack par l’association pour le développement du Saloum (ADES).

Devant ce ce qui s’apparente à une poussée de quatrième vague de la pandémie de Covid au Sénégal, les acteurs du secteur sont en alerte. Si pour le moment des restrictions ne sont pas envisagées par les pouvoirs publics pour stopper la chaîne de transmission, les appels à la prise de conscience des populations se multiplient.
« Il y a un an, on a dû se résoudre à annuler ces journées a cause de la pandémie de Covid-19. Pour cette année, certes le contexte est moins préoccupant mais la pandémie est toujours là. Notre conviction est qu’en face de cette pandémie, les ressources communautaires sont essentielles pour l’éradiquer. Pour ce faire, nous ne cesserons d’en appeler à la vaccination et au respect des gestes barrières qui restent à ce jour les principales réponses à cette pandémie », a souligné le Dr Ibrahima Cissé, par ailleurs secrétaire général de l’ADES. 
Des consultations médicales qui ont permis de déceler la prévalence des pathologies liées à l’hypertension chez les patients. Les praticiens ont fortement déploré à ce propos une alimentation grasse à l’origine de ce dysfonctionnement.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire