L’audience au Palais présidentiel accordée à l’ex mandataire départemental de la coalition Yewwi Askan Wi à Matam, Djibril Ngom, continue de susciter de vives polémiques au sein du parti présidentiel APR. Si certains responsables fustigent cette « pratique malsaine de la politique », d’autres réconfortent le président Macky Sall dans sa posture de « président de tous les sénégalais » et invite leurs camarades de parti à plus de loyauté à l’égard de leur chef de parti

Samba Ndong (Président des jeunes cadres APR) : « Nous condamnons fermement cette forme de pratique politique »
Bien qu’il ne compte pas démissionner de son parti qui a  été fondé sur des « principes républicains », le président des jeunes cadres de l’Alliance pour la république, Samba Ndong, condamne avec fermeté l’audience accordée à Djibril Ngom par le chef de l’État Macky Sall. Car, pour le jeune cadre du parti présidentiel, la politique peut s’accommoder de l’éthique comme l’affirmait leur mentor Macky Sall. 
« L’audience accordée à Djibril Ngom, avérée ou non avérée peu importe, nous condamnons fermement cette forme de pratique politique. Parce que l’Alliance pour la République est née de la contestation et cette contestation avait motivé la résistance et cette résistance s’est traduite par un rejet et ce rejet a donné naissance à un projet que l’on appelle aujourd’hui Alliance pour la république.

Le président Macky Sall nous disait ceci : «  je demeure convaincu que l’engagement politique peut s’accommoder de la loyauté, de l’éthique et de la morale ». Donc aujourd’hui, nous constatons que ces principes républicains que le président prônait sont foulés au pied et ne sont plus appliqués. C’est des pratiques abjectes et totalement dévergondées que nous observons matin, midi et soir au sein de nos rangs. 
Ce que je condamne fermement en ma qualité de président des jeunes cadres de l’Alliance pour la République et coordinateur de la Cojer section Biscuiterie, ces formes de pratiques, à la limite, nuisent au président de la République. On ne doit pas donner ou accorder de l’importance à un traître. Ce Djibril Ngom qui avait fui avec les listes de la coalition Yewwi Askan Wi ne mérite absolument rien.

Plutôt, le président devait l’appeler pour le sermonner et le corriger sévèrement pour montrer aux autres qu’il a fait un acte de haute trahison. Je pense que le président doit impérativement s’écarter de ces gens-là qui ne l’amènent nulle part. L’Alliance pour la République n’est pas un matelas d’atterrissage des oiseaux de mauvaise augure », a réagi Samba Ndong, joint par Dakaractu.

Moussa Sow, Coordinateur national de la Cojer : « En politique, il faut être loyal et Macky Sall est le chef de tous les sénégalais »

Cependant, pour Moussa Sow, le coordinateur national de la convergence des jeunes républicains (Cojer), les responsables du parti qui dénoncent cet acte du chef de l’État Macky Sall, gagneraient à être plus loyaux au chef. Poursuivant son propos, le jeune responsable politique qui voit en Djibril Ngom un citoyen sénégalais, précise que Macky Sall est le président de tous les sénégalais et la loi lui confère les prérogatives de recevoir tout citoyen sénégalais, où il veut,  quand il le veut. Et le « contexte importe peu ».

« Je dois dire que cela ne doit pas irriter les membres de l’Alliance pour la République, encore moins les membres de la Cojer. Parce que tout simplement le président de la République est le président de tous les sénégalais. Il a le droit de recevoir qui il veut et quand il veut et dans n’importe quel contexte. En plus de cela, le président de la république avait dit le 02 Avril 2019, lorsqu’il prêtait serment, qu’il sera le président de tous les sénégalais sans exception. Cela dit qu’il n’est pas seulement le président de la mouvance présidentielle encore moins le président de la coalition BBY. 
Notre position c’est qu’on félicite le président de la République d’avoir reçu un citoyen sénégalais. Maintenant ma surprise a été grande lorsque j’ai vu beaucoup de sites d’information dirent que la Cojer fustige cette audience accordée à ce citoyen sénégalais. Je signe et persiste que cela n’a jamais été le cas. Il est très facile de créer une page facebook et de l’intituler Cojer officielle et d’y écrire n’importe quoi. 
Je pense que si Djibril Ngom est reçu au palais, c’est parce que c’est un citoyen sénégalais et le contexte importe peu. Tout ce que fera le président de la République, nous le soutenons et l’appuyons dans tout ce qu’il fait et ce qu’il fera. Il n’y aurait pas dû avoir de polémique au sein de notre parti. Car en politique, il faut être loyal jusqu’au bout et le président de la République ne mérite pas ça. Il doit être défendu », a confié le coordinateur national de la Cojer qui dit répondre à notre appel depuis l’étranger… 

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here