Ça c’est passé dans la commune de Diawara (département de Bakel).

Après l’officialisation de sa candidature comme de tête de liste de Yewwi Askan Wi, l’enseignant s’est retrouvé subitement paralysé le lendemain.

En effet, Abdou Karim Cissé, pour ne pas le nommer, a perdu l’usage de ses jambes, informe le quotidien Source A dans sa livraison de ce vendredi.

Acheminé à l’hôpital, les médecins n’ont décelé aucune pathologie suite à plusieurs radio et analyses.

Sur conseil de ses proches, il s’est tourné vers les marabouts et la médecine traditionnelle. Pour sa famille, Cissé serait victime d’une attaque mystique.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here