Le ministre de l’intérieur rencontre, aujourd’hui, l’opposition pour définir les termes de référence du Dialogue national prévu le 28 mai prochain. À cet effet, Aly Ngouille Ndiaye va trancher sur le choix de l’autorité « indépendante et consensuelle » qui devra présider la Commission cellulaire, rapporte Walf Quotidien.

Pour rappel, la Société civile a proposé le professeur Babacar Guèye et Abdoul Mazide Ndiaye, ancien membre de la Commission nationale de réforme des institutions, pour « co-présider ». Un choix rejeté par le pouvoir et l’opposition au motif que ces personnalités font partie intégrante du Dialogue national.

seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here