Placé sous mandat de dépôt en juin, pour provocation à un attroupement armé et outrage à agent entre autres, Assane Diouf n’a toujours pas été entendu dans le fond. Jusqu’à vendredi dernier en tout cas, cette audition n’était pas prévue, selon les informations de Libération online. Sa dernière demande de mise en liberté provisoire a été rejetée. Et le séjour carcéral d’Assane Diouf risque de se prolonger d’autant que des sources autorisées renseignent que son audition dans le fond est attendue en novembre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here