Les éléments de la Brigade de Recherche du commissariat de police de Ziguinchor ont frappé ce mardi 1er septembre 20, aux environs de 16 h 30 un grand coup. Ils ont mis la main, à l’entrée de la ville de Ziguinchor, aux environs du quartier de Boutoute, sur deux personnes qui détenaient par devers eux sept (7) tablettes de haschich. Il s’agit du nommé Moussa Sy et de la dame Aissatou Diallo.

Les deux présumés trafiquants de drogue qui étaient à bord d’un véhicule de transport en commun en provenance de la capitale sénégalaise, Dakar. «Ils avaient soigneusement dissimilés leur magot dans leurs sacs de voyage», renseigne nos sources proches de l’enquête qui a été ouverte par les limiers. «Moussa Sy et Aissatou Diallo qui avaient emprunté la route du contournement, ont passé par Tambacounda pour rejoindre la capitale sud du pays, Ziguinchor qui est pour eux, une zone de transit. Après l’étape de Ziguinchor, ils devaient se rendre par voies illégales en Guinée-Bissau pour écouler leur marchandise», a soutenu nos sources. La drogue dure évaluée à 250.000 FCFA/la tablette, devrait permettre aux deux présumés trafiquants d’empocher la forte somme de 1.700.000 FCFA une fois leur butin écoulé. Moussa Sy âgé de 36 ans, sa compagne d’infortune Aissatou  Diallo juste la trentaine sont pour l’heure, gardés en garde à vue au commissariat centrale de Ziguinchor. Leurs enquêtes bouclés par les policiers, ils pourraient face au Procureur de la République avant d’être envoyés à la citadelle du silence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here