jeudi, 29 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Défense et sécurité : le ministre des forces armées satisfait de la dynamique sécuritaire forte impulsée par les Armées et la Gendarmerie…

par Sunugalnews.com

Le ministre des forces armées, Sidiki Kaba, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux 2022, a dit sa satisfaction au Haut commandant de la Gendarmerie et au Chef d’Etat-major des Armées qui ont su « créer une dynamique sécuritaire forte qui va au-delà de nos frontières, et impulsée grâce à une compréhension fine des enjeux de défense et de sécurité ». Le ministre a aussi salué l’effort soutenu de densification du maillage territorial à travers l’opérationnalisation de nouvelles brigades qui n’a épargné aucune des six (06) légions de Gendarmerie. Pour les Armées, « la création de nouvelles unités, conjuguée à la conduite d’actions de déconcentration vers les Zones militaires n° 4 et 2, principe fondamental de la défense nationale, permet l’instantanéité d’une riposte appropriée contre toute forme d’agression », a-t-il aussi rappelé.  
 
Selon le ministre d’ailleurs, « les statistiques fournies sur les quantités de drogue et produits prohibés saisis, les arrestations effectuées pour le vol de bétail, la baisse des exactions contre les populations, les activités de nomadisation et de patrouilles conjointes menées, ainsi que les nombreux sites d’orpaillage clandestins démantelés, soulignent l’importance de ce maillage et sont assez illustratifs des succès obtenus dans le cadre de lutte contre les criminalités de tout genre ». L’accalmie notée dans les zones méridionales et la dynamique de paix en cours dans la région naturelle de la Casamance sont des signes d’efficacité opérationnelle des unités et de l’action résolue du commandement à tous les échelons, a-t-il aussi cité. Il a ainsi encouragé ces deux corps à maintenir l’approche combinée de sécurisation globale pour prendre en compte les menaces qui se jouent des territoires et des frontières. 
 
Sur l’aspect sécuritaire toujours, le ministre est revenu sur les  opérations de grande envergureconduites au courant de l’année qui ont permis de réaliser les conditions de relance des activités de développement et du retour des populations déplacées dans leurs localités d’origine. Une détermination que l’on retrouve, a-t-il dit, dans la ferme lutte menée pour juguler la coupe et le trafic illicite de bois dans ces zones, mission expressément confiée par le Président de la République. 
Enfin, sur la lutte contre le terrorisme « déjà à nos portes », Sidiki Kaba de faire savoir que les forces de l’ordre sont déjà pleinement conscientes de la nécessité d’une complémentarité d’action, d’une intégration opérationnelle dans le dispositif national avec une orientation résolue dans la culture et le partage du renseignement.
 
Le ministre enfin de s’attarder sur l’ambitieux plan d’équipement mis en œuvre depuis plusieurs années et indispensable à l’efficacité opérationnelle des unités et le recrutement massif d’élèves-gendarmes, de gendarmes adjoints volontaires qui, selon lui, permet d’achever le chantier de la transformation structurelle de la Gendarmerie nationale, avec, entre autres, la constitution de réservoirs de forces mobiles dans chaque légion, la montée en puissance des escadrons de surveillance et d’intervention et l’érection des brigades isolées en brigades territoriales renforcées.  Il a conclu en indiquant que la création d’une septième légion de gendarmerie au Sud-est du pays, complétera ce dispositif pour apporter la cohérence attendue dans la défense opérationnelle du territoire. 
 
S’agissant des Armées, la hausse des effectifs dans les structures de formation comme l’École militaire d’administration et des métiers techniques de l’intendance, avec des plateaux pédagogiques relevés et l’ouverture prochaine de nouvelles écoles d’application du génie, des transmissions et du matériel,  confèrent une dynamique forte de renforcement des capacités des cadres militaires.  La nouvelle orientation donnée à la formation des élèves-officiers, entièrement centralisée à l’École nationale des officiers d’active, souligne la volonté renouvelée du commandement d’ancrer la synergie armée-gendarmerie dès les premières heures de la formation d’officier.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.