Les résultats de l’autopsie de Cheikh Niass, l’émigré arrêté par le commissariat de Wakinane Nimzat et qui est finalement décédé à l’hôpital Aristide Le Dantec, sont tombés. Selon la Rfm, les examens ont révélé une mort liée à la Covid-19 et une hyperglycémie (une augmentation anormale du taux de glucose dans le sang).

Il faut noter que la famille de la victime a fait face à la presse dernièrement pour rejeter toute hypothèse qui tenterait à faire croire que Cheikh Niass était malade.

«Il était bien portant et ne présentait aucune signe de maladie», a déclaré son oncle lors d’une conférence de presse organisée par la famille.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here