173 permanents en contrat à durée indéterminée dans l’enseignement catholique, détenteurs d’un diplôme professionnel, pour la presque totalité, ont été débauchés par l’État dans le cadre du recrutement des 5000 enseignants.

L’Office national de l’enseignement catholique du Sénégal dénonce une volonté de saigner son personnel. Selon l’ONECS, depuis le mois de septembre 2021, à la veille des ouvertures scolaires, le ministère de l’Éducation nationale saigne la ressource humaine de l’enseignement catholique, par des recrutements de l’ordre du déloyal.

Dans un communiqué repris par Le Quotidien, l’Office national de l’enseignement catholique du Sénégal affirme avoir adressé plusieurs correspondances, avenantes et discrètes, qui sont restées sans réponse.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here