Pour combattre l’homosexualité et tout acte contre nature, la plateforme ‘’And samm jikko yi’’ a mis en place un projet de loi visant à mettre fin aux débauches au Sénégal. Objet de débat sur la toile, cette loi n’est toujours pas  mise en vigueur par les parlementaires. Représentant du peuple, le député Cheikh Bamba Dièye invite à ses collègues à accompagner la plateforme de ‘’And samm jikko yi’’ afin de voter la loi portant sur la criminalisation de l’homosexualité.
Pour une réussite totale de cette marche, le député Cheikh Bamba Dièye compte mener ce combat à bout car selon lui, les députés sont à l’Assemblée nationale pour répondre aux aspirations du peuple.
En à l’en croire, « l’Assemblée nationale n’appartient pas aux étrangers. On est des représentants du peuple et on doit travailler pour ce peuple », dit-il dans ’’24 heures ‘’.
Étant donné que 72 États du monde ont adopté cette même question, il ne comprend pas de quoi devraient avoir peur les Sénégalais face à cette affaire.
Notre intelligence doit-elle aller vers notre peuple ou vers d’autres qui ne se préoccupent pas de nous ? », s’est-il interrogé.
Le député renseigne qu’il n’est pas question d’inventer une nouvelle société pour des Français ou des Américains. Car pour lui, « notre liberté, c’est de créer la société que nous voulons ».
Il rappelle que « ce qu’il nous faut, c’est le courage de dire non quand il le faut car trop c’est trop, et dans ce pays, jamais l’homosexualité ne sera légalisée », a-t-il fait savoir.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here