Le juge du tribunal de commerce a prononcé la mise en redressement judiciaire de l’hôtel Savana qui croule sous les dettes, rapporte Libération.

L’hôtel est en cessation de paiement et ne peut plus honorer ses engagements vis à vis de ses créanciers (Ecobank, Sen’Eau, Ste Tmi, Armenia…) qui ont saisi la justice.

La cessation des paiements a été fixée provisoirement à la date du 10 juin 2019. Le tribunal a désigné Pape Mactar Bâ es qualité  de liquidateur et Ibou Sarr comme juge commissaire.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here