Le secrétaire général adjoint chargé du football et du développement à la Confédération africaine de football (CAF), Anthony Baffoe, a annoncé sur RFI, avoir perdu des proches à cause du covid-19. Sur ce, il appelle à la prudence en cette période de CHAN 2020.

« Les médecins de la CAF et ceux du Cameroun travaillent 24h sur 24 pour  avoir le meilleur protocole. Ce n’est pas parfait, mais on veut faire le maximum pour protéger les gens. Cela passe par l’éducation, la communication, parce que malheureusement, en Afrique beaucoup croient que cette maladie n’existe plus. Moi, j’ai perdu des proches, donc il faut prendre ça très au sérieux. »

« C’est le covid qui nous contrôle »

« Le Covid perturbe tout dans le monde. Je le dis souvent : ‘’Nous ne contrôlons pas le Covid. C’est le Covid qui nous contrôle. Je suis content que le CHAN soit le premier tournoi de football ouvert au public depuis le début de la pandémie du Covid-19. C’est bon de voir la joie des gens ici au Cameroun et celle des joueurs. C’est un défi d’organiser cette compétition dans le contexte actuel, mais on doit vivre avec ça. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here