Le ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome a déclaré hier face à la presse, que la situation est sous contrôle. ‘«J’étais moi-même sur le terrain hier. Mais sachez qu’il n’y a pas eu de problèmes majeurs car tout a été maîtrisé. Les sénégalais, dans les régions de Dakar et Thiès, ont observé la mesure. Il y a eu quelques manifestations mais après quelques interventions tout a été canalisé.»

Pourtant une immersion de nos confrères du journal l’Observateur montre que les jeunes ne sont pas prêts à se plier à la décision du Chef de l’Etat.

« On n’accepte pas le couvre-feu parce qu’on ne croit pas en l’existence de la maladie. Et même si le virus est là, on n’accepte pas d’être enfermés dans les maisons de 21h à 5h du matin’’, dit un manifestant. Un autre embraye  sur le même ton dans les colonnes du journal : « Même si l’Etat du Sénégal fait descendre toute l’armée, nous n’accepterons pas ce décret. »

Le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb rappelle que tous les efforts qui sont faits sont destinés à sauver des vies des populations devant le péril sanitaire. Il ajoute que l’Etat est au service des populations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here