Sunugalnews :L’ancien directeur de l’agence gouvernementale américaine chargée du développement de traitements contre le coronavirus accuse l’administration Trump d’avoir ignoré ses avertissements. Rick Bright a été démis de ses fonctions le 20 avril dernier. Il a formellement déposé plainte ce mardi 5 mai auprès de son autorité de tutelle. Donald Trump a affirmé ce mercredi ne jamais avoir rencontré ce médecin.
Avec notre correspondante à Washington,Anne Corpet
C’est une procédure dite de lanceur d’alerte. Une manière formelle de dénoncer les agissements de l’administration. Dans sa plainte de 89 pages, le docteur Rick Bright accuse sa hiérarchie d’avoir ignoré les avertissements qu’il a formulés dès janvier sur les dangers du coronavirus.
Il déclare s’être inquiété du manque de préparation du pays face à l’épidémie et s’être heurté à une indifférence qui, dit-il, s’est transformée en hostilité, notamment de la part du secrétaire d’État à la Santé.
Pénurie de masques et de respirateurs artificiels
Rick Bright assure avoir sonné l’alarme sur la pénurie de matériel médical, notamment de masques et de respirateurs artificiels, dès le début de l’année. Selon le docteur, c’est parce qu’il a exprimé ses préoccupations devant l’enthousiasme du président pour le traitement à base de chloroquine qu’il a été démis de ses fonctions.
Le lanceur d’alerte affirme aussi avoir subi des pressions pour acheter des médicaments auprès d’entreprises politiquement liées à l’administration. Sa plainte doit être examinée. Le médecin devrait notamment être entendu par une commission de la chambre des Représentants dès la semaine prochaine.
Rick Bright dirigeait la Biomedical Advanced Research and Development Authority, une agence à la pointe de la lutte contre le Covid-19. Fin avril, il a été muté à un poste inférieur aux Instituts nationaux de santé. Les raisons sont, selon lui, politiques comme il l’a expliqué dans un communiqué publié dans la presse américaine.

RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here