Sunugalnews:Pékin a annoncé ce dimanche 14 juin 57 nouveaux cas confirmés de Covid-19, le plus haut chiffre quotidien depuis avril. Ce qui renforce les craintes d’une deuxième vague épidémique dans le pays.

Grâce à de stricts contrôles, au port du masque et aux opérations de confinement, l’épidémie était sous contrôle sur le sol chinois, où est apparu le nouveau coronavirus l’an dernier à Wuhan. Mais un nouveau foyer de contamination a été détecté dans le sud de Pékin au marché de gros de Xinfadi, qui vend notamment de la viande, du poisson et des légumes. Cette découverte a entraîné le confinement de 11 zones résidentielles des environs.

Le ministère chinois de la Santé a précisé que sur les 57 nouveaux cas, 36 d’entre eux sont des infections locales enregistrées dans la capitale chinoise. Deux autres cas locaux ont été rapportés dans la province du Liaoning au nord-est du pays. Des responsables provinciaux ont déclaré que ces personnes avaient été en contact avec les nouveaux patients enregistrés dans la capitale. Le reste des cas confirmés annoncés dimanche sont le fait de personnes revenues en Chine depuis l’étranger, selon le ministère de la Santé.

Écoles fermées, rentrée reportée

Neuf écoles et jardins d’enfants des environs ont été fermés. Ce vendredi, la mairie de Pékin avait reporté le retour des élèves dans des écoles primaires et suspendu tous les événements sportifs. Les visites dans la capitale chinoise de groupes venus d’autres provinces ont été également suspendues samedi.

Selon un responsable du marché de Xinfadi interrogé par le journal local Beijing News, le virus a été détecté sur des planches servant à découper le saumon importé. Dans la foulée, les autorités sanitaires ont ordonné une inspection à l’échelle de la ville, concernant la viande fraîche et congelée, la volaille et le poisson, dans les supermarchés, les entrepôts de stockage et les services de restauration.

Le marché pékinois brassant des milliers de personnes chaque jour, les comités de quartier font du porte à porte pour demander aux habitants s’ils se sont rendus au marché, rapporte notre correspondant Simon Leplâtre. Les 10 000 employés du marché, les riverains, et tous ceux qui y sont allés récemment vont être testés.

(Avec AFP) et RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here