Sunugalnews : La présentation du prochain cadre d’association entre les gouvernements du Sénégal et de l’Espagne s’est tenue ce jeudi 12 septembre à Dakar.
Présidée par le Ministre de l’Économie, du Plan et de la coopération, M. Amadou Hott, et par l’Ambassadeur Espagnol au Sénégal (M. Alberto Virella), cette rencontre a permis aux participants de présenter les principaux engagements en matière de coopération pour les années à venir, et de faire l’annonce de la montée des financements.

À en croire l’ambassadeur espagnol, la coopération espagnole est au Sénégal depuis les années 90. Et depuis 2004, il y a un bureau à Dakar.  » La coopération espagnole est au Sénégal depuis les années 90. Pour faciliter son travail, un bureau a été implanté à Dakar depuis 2004. Cette année est fait le quinzième anniversaire du bureau de Dakar. On sait après une évaluation conjointe avec tous nos partenaires, ce qu’on fait de mieux, dans quel secteur et de quelle façon on a travaillé. Pour cette deuxième période qui s’aligne au deuxième plan d’actions prioritaires du Plan Sénégal Émergent, le gouvernement du Sénégal et nous avons choisi ensemble de se focaliser sur le développement rural et agricole et le renforcement des capacités institutionnelles au niveau local. La participation citoyenne et la bonne gouvernance », a lancé M. Alberto Verella.

Par ailleurs, l’ambassadeur espagnol de souligner aussi que la coopération espagnole vise à améliorer le cadre de vie des populations les plus vulnérables.  » Nous comptons aussi tout faire pour améliorer la qualité de vie des populations les plus vulnérables. C’est-à-dire sécurité alimentaire, Eau, Assainissement, Santé et accès à l’Électricité(Énergie). Et toutes nos actions visent à contribuer l’égalité du genre, à la promotion des droits et à la participation des femmes dans toutes nos activités », a laissé entendre l’ambassadeur.

À noter que pour cette deuxième période qui s’étend entre 2019-2023, l’Espagne prévoit une augmentation significative de sa contribution au Sénégal en atteignant environ 84 milliards de francs CFA(128 millions d’euros). Ce qui représente une augmentation de 125 par rapport à la période antérieure.

Écrit par Saliou Samb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here