Il y a plus deux semaines, les avocats d’Ousmane Sonko avaient déposé deux requêtes auprès du juge d’instruction pour la restitution de son passeport et la levée de son contrôle judiciaire.

Mais, le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, dans un réquisitoire en date du 3 novembre transmis au juge du 2e cabinet, a opposé son veto.

Toutefois, rapporte le quotidien Libération qui donne la nouvelle dans sa parution du jour, le dernier mot revient au magistrat instructeur qui peut suivre à la lettre le parquet ou passer outre.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here