La police de la circulation de la gendarmerie nationale a donné, hier, les statistiques du mois d’octobre dans les 14 régions. Il s’agit de 20 847 personnes identifiées, 51 709 véhicules contrôlés, 9 720 infractions relevées et 321 permis de conduire saisis.

D’après le journal «Enquête», les gendarmes, dirigés par le haut-commandant de la Gendarmerie nationale et directeur de la Justice militaire, le Général de corps d’armée Cheikh Sène, ont reçu, en termes d’amende forfaitaire pour les fautifs, un montant de 26,768 millions de FCfa.

Ces résultats probants ont été obtenus grâce au déploiement additionnel des unités de sécurité routière de la gendarmerie. Il y aussi, la mise en œuvre des équipements de prévention pour diminuer les accidents de la circulation, particulièrement sur l’autoroute Ila Touba et les route nationale 2 (Rn2) et route nationale 6 (Rn6) où se trouvent les axes le plus «accidentogènes».

Et, des dispositifs particuliers sont mis en place pour mener à bien ces opérations. Surtout, la nuit, les week-ends, de 19 h à 6 h matin. Toutefois, la gendarmerie nationale fait un appel solennel aux usagers et aux piétons à plus de prudence.

Leral

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here