Le verdict est tombé. Le guide des thiantacounes, Cheikh Béthio Thioune, a été condamné, lundi 6 mai, à 10 ans de travaux forcés pour complicité du meurtre de Bara Sow et Ababacar Diagne, le 22 avril 2012. Cette peine est en deçà des travaux forcés à perpétuité requis par le procureur.

Le juge de la Chambre criminelle du TGI de Mbour a considéré qu’il y avait des «raisons» de le condamner pour complicité de meurtre. Outre cette infraction, Bethio Thioune a été en sus reconnu coupable pour un autre chef d’accusation, celui de non dénonciation d’un meurtre. Il s’est vu infligé une décision de placement sous séquestre de tous ses biens. Le Conservateur du droit propriété de Mbour a été saisi pour les démarches administratives.

A l’annonce du verdict, la salle d’audience est restée bruyante. Aucune réaction n’était perceptible du côté des proches des victimes. Il s’agit du dernier rebondissement en date dans ce très long feuilleton judiciaire qui tient en haleine les médias depuis sept ans. Cheikh Béthio Thioune, empêché pour raisons médicales, a été jugé et condamné par contumace.

dakarmatin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here