jeudi, 19 mai, 2022
Sunugal multimédia

«Cet homme mérite tout, il est l’entraîneur le plus critiqué que j’ai jamais vu »

par Sunugalnews.com

Sadio Mané et Edouard Mendy affirment que le Sénégal est déterminé à faire tomber la pression sur le sélectionneur Aliou Cissé en remportant la Coupe d’Afrique des Nations dimanche. Ils se son confiés à BBC.

Le Sénégal, finaliste de la Coupe des Nations en 2019, faisait partie des favoris avant le tournoi, mais il a connu un démarrage lent au Cameroun.
Les Lions de la Teranga ont commencé par une mince victoire sur le Zimbabwe, suivie de nuls vierges contre la Guinée et le Malawi dans le groupe B, ce qui a conduit les médias à critiquer Cissé.
Mais le brio de l’attaquant de Liverpool, Mané, leur a permis de remporter des victoires dominantes sur le Cap-Vert, la Guinée équatoriale et le Burkina Faso pour atteindre la finale.
« Je crois que cet homme [Aliou Cissé] mérite tout parce qu’il est l’entraîneur le plus critiqué que j’ai jamais vu dans ma vie, mais il n’abandonne jamais », confie Mané à BBC Sport Africa.
« Il a confiance en lui, il a confiance dans le groupe. Il a des critiques à l’extérieur, mais ici même, il fait son travail », témoigne le sociétaire de Liverpool en Premier League anglaise.
« Le plus important, c’est que nous aimerions gagner pour lui et pour notre pays parce qu’il le mérite après tout ce qu’il a vécu en tant que joueur pour le Sénégal et maintenant en tant qu’entraîneur », poursuit-il.
« Ce sera une grande récompense pour tout ce qu’il a donné à son pays », poursuit-il.
Cissé a compté 35 sélections pour le Sénégal au cours de sa carrière de joueur et a été le capitaine de l’équipe, lors de la Coupe du monde 2002, qui a battu la France, tenante du titre, lors du match d’ouverture et a atteint les quarts de finale.

Les Lions de la Teranga « proches » d’un titre historique

Le Sénégal est à la recherche de son tout premier triomphe en Coupe d’Afrique des Nations, après avoir perdu lors de ses deux précédentes participations à la finale.
Cissé, 45 ans, s’est incliné en tant que joueur en manquant le penalty décisif lors de la défaite aux tirs au but contre le Cameroun en finale de 2002 au Mali.
En 2015, il remplace le Français Alain Giresse en tant qu’entraîneur des Lions de la Teranga et son premier tournoi de la Coupe d’Afrique des Nations en 2017 s’est soldé par une élimination en quart de finale contre le Cameroun futur champion.
Malgré toutes les promesses faites lors de la Coupe du monde 2018, le Sénégal n’a pas réussi à sortir du groupe et l’année suivante, il a perdu la finale de 2019, mettant fin aux espoirs d’un premier titre continental.
Sous sa direction, ils se sont établis comme l’équipe la mieux classée en Afrique – 20e sur la liste mondiale de la Fifa.
Mané espère pouvoir chasser la scoumoune et offrir à la nation ouest-africaine son tout premier titre continental.
« Tous les joueurs savent que nous sommes très proches du titre », ajoute le joueur de 29 ans.
« Être à nouveau proche du trophée n’a pas d’importance. Nous devons encore travailler dur pour gagner parce que nous avons été en finale il y a des années et cette fois, nous devons tout faire pour ne pas laisser passer l’occasion. Nous devons gagner », dit-il.

« Une étape importante de plus » pour le Sénégal

Le gardien de Chelsea Mendy a manqué les deux premiers matchs du Sénégal au Cameroun à cause du coronavirus, mais il est revenu et n’a concédé que deux buts dans les quatre matchs disputés.
Le joueur de 29 ans était trop jeune pour se souvenir pleinement du chagrin d’amour de son entraîneur en 2002, mais Mendy, nommé meilleur gardien Fifa de 2021, se souvient du déchirement d’il y a trois ans en Égypte.
« Nous sommes déjà passés par là, mais le manager a ce qu’il faut pour nous mener au succès », confie-t-il à BBC Sport Africa.
« Ce qui rend le Sénégal spécial sous sa direction, je pense, c’est l’esprit d’équipe et l’effort collectif », reconnait le portier de Chelsea en Premier League anglaise.
« L’entraîneur est un Sénégalais comme nous. Quand il parle, il sait ce qu’il dit et c’est un gros avantage pour nous. Quelqu’un qui a suivi le même chemin et le même parcours footballistique », fait-il remarquer.
« Nous avons encore une étape importante à franchir et nous espérons pouvoir le faire pour le Sénégal, l’entraîneur et bien sûr nous-mêmes », déclare-t-il.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.