Outre le fauteuil de Doyen des juges, d’autres postes sont inoccupés dans plusieurs cours et tribunaux.

Soit à cause d’une affectation, soit à cause d’une retraite ou d’un décès.

Et, les Cours d’Appel ou juridiction du 2e degré sont les plus touchées avec trois postes laissés vacants.

La Cour d’Appel de Thiès est privée de ses deux chefs de cour. Il s’agit, selon Source A, du Premier président et du Procureur général.

L’un est censé diriger les magistrats du siège, l’autre doit piloter ceux du ministère public.

En ce qui concerne les personnes qui occupaient ces postes, l’une est décédée, l’autre a été affectée au Conseil constitutionnel.

À Ziguinchor, le poste de Premier président de la Cour d’Appel est toujours vacant. Le magistrat qui occupait ce poste est à la retraite.

Une convocation du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) aurait, sans doute, permis de régler le problème.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here