Depuis samedi, Neymar (28 ans) organise une grande fête dans son manoir de Rio de Janeiro. Ces festivités doivent s’étirer jusqu’au 1er janvier. La polémique continue de plus belle au Brésil.

L’information a fait l’effet d’une petite bombe au Brésil et en Espagne. Nous apprenions ce dimanche que Neymar, qui est actuellement au Brésil en vacances, préparait des soirées pour les fêtes de fin d’année. Dans un pays comme le Brésil, durement touché par l’épidémie de coronavirus (190 000 morts), l’idée de l’Auriverde passe mal.

D’autant plus qu’il aurait invité pas moins de 500 personnes dans un manoir, qu’il a acheté près de 100 millions d’euros et dont la superficie se rapproche des 10 000 m². C’était d’ailleurs le lieu où l’ancien du FC Barcelone avait été confiné lors de la première vague qui avait touché la France en mars dernier. Mais grâce à L’Équipe, nous en savons un peu plus.

Un invité se pose des questions

L’information faisant état du fait que les convives allaient être privés de leur téléphone portable durant les réjouissances était déjà sortie, mais les invités devront impérativement présenter un test PCR négatif afin de participer à la soirée. En outre, ils sont censés, toujours selon le quotidien, porter un masque le temps où ils seront présents.

Même un de ses invités commence à se dire que cela fait beaucoup : « au départ, ça devait être une fête un peu intime, pour 50 personnes, là ça devient un peu abusé ». Malgré la polémique, la fête ne semble pas terminée, puisqu’elle doit s’étirer jusqu’au 1er janvier 2021. On risque de beaucoup entendre parler de Neymar jusque-là.

Avec Footmercato

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here