On le sait depuis quelques mois, le Zimbabwe sera le premier adversaire de l’équipe du Sénégal lors de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun. Et les Warriors auront à cœur de finir sur une bonne note.

À un mois du coup d’envoi de la CAN 2021, les Warriors ne croisent pas les bras. Si la Fédération tente de convaincre la star, Khama Billiat de revenir sur sa décision après  avoir annoncé la fin de sa carrière internationale après le tour précédent des qualifications pour le Mondial 2022, elle se penche également sur la préparation de la compétition.

Billiat dit stop à sa carrière, la Fédération tente de le convaincre

Âgé de 31 ans, Billiat a tourné le dos aux Warriors à la fin des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2022. Une annonce qui ne fait pas l’unanimité du côté du Zimbabwe. En effet, la sélection tente de demander son attaquant à reconsidérer sa décision de se retirer du football international à l’approche d’une compétition comme la Coupe d’Afrique des Nations.

Surtout que sa décision a choqué tout le monde notamment l’entraîneur intérimaire zimbabwéen Norman Mapeza. Effectivement puisque depuis 2011, Billiat porte le maillot de la sélection du Zimbabwe où il a toujours été un joueur clé.

« Je dois encore essayer de lui parler de la possibilité de jouer la CAN 2021 au Cameroun », a déclaré Mpandare, le manager de l’équipe nationale du Zimbabwe. « Évidemment, nous savions qu’un jour il prendrait sa retraite du football international, mais nous pensions tous que le moment viendrait après le tournoi de la CAN. Même Knowledge [Musona] a dit qu’il jouerait sa dernière CAN au Cameroun. Nous espérons donc avoir un bon engagement. »

Selon thesouthafrican.com, l’instance enverra une délégation en Afrique du Sud pour tenter de convaincre le joueur du club sud-africain, Kaizer Chiefs, de participer à la CAN.

Une absence qui risque de perturber la préparation

Avec deux Coupes d’Afrique, Billiat risque de créer des soucis à son staff technique s’il ne revient pas sur sa décision. Surtout que le Zimbabwe qui participera à sa cinquième CAN, n’a pas d’entraîneur titulaire. Mapezaa assure l’intérim.

Outre l’absence possible de Billiat à la CAN, le football zimbabwéen traverse des moments difficiles après que le conseil d’administration de la fédération a récemment été suspendu par le gouvernement pour mauvaise administration.

Conséquences : une possible absence de Billiat et la suspension du conseil d’administrataion pourraient pertruber la préparation du tournoi continental qui sera organisé par le Cameroun en janvier et février 2022.

Début de la préparation souhaité le 15 décembre mais…

Le manager de l’équipe nationale du Zimbabwe, Wellington Mpandare a parlé de la préparation  de la CAN, qui devrait débuter mi-décembre. « Nous continuons à faire le travail préparatoire pour la CAN et avec ce qui se passe, nous n’avons qu’à faire notre part en attendant les directives des autorités. Mais selon nos plans, nous aurions voulu commencer le camp le 15 décembre. À l’heure actuelle, la partie délicate est que nous n’avons pas d’entraîneur et cela rend la planification un peu difficile, a-t-il dit dans goal.com.
A rappeler que le Zimbabwe loge dans le même groupe que le Sénégal, la Guinée et le Malawi. Les Warriors qui n’ont jamais dépassé la phase de groupes d’une CAN, affronteront les Lions le 10 janvier à Bafoussam, pour leur premier match de Coupe d’Afrique des Nations. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here