Le dirigeant des séparatistes anglophones au Cameroun Julius Ayuk Tabe et neuf de ses partisans ont été condamnés à la perpétuité ce mardi 20 août au matin par le tribunal militaire de Yaoundé, a appris l’AFP des avocats de la défense et de celui de l’État. «Les dix accusés, dont M. Ayuk Tabe, ont été condamnés à la prison à vie pour terrorisme et sécession notamment», a indiqué à l’AFP l’avocat de l’État Me Martin Luther Achet.

rfi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here