Le niveau d’exécution du budget national est de 93%, a indiqué, samedi, à Saly-Portudal (ouest), le ministre des Finances et du Budget, qui souhaite porter ce taux à 99,93%, ‘’pour ne pas dire à 100%’’, à la fin de l’année.

« Aujourd’hui, nous avons un niveau d’exécution qui tourne autour de 93%. On a encore quelques semaines, avant la clôture budgétaire. Nous fermons les dépenses du budget, les engagements, le 30 novembre’’, a dit Abdoulaye Daouda Diallo lors d’un atelier de la commission des finances et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale.

L’atelier, qui a pris fin dimanche, portait sur le thème : ‘’De l’exécution de la loi de finances 2020 à la loi de finances 2021 : le Sénégal à l’épreuve de la pandémie’’.

‘’Je m’engage, avec mes collaborateurs, à faire mieux pour arriver à 99,87%, voire 99,93%, pour ne pas dire 100%, dans l’exécution du budget 2020. C’est l’objectif que nous nous sommes fixé’’, a assuré M. Diallo.

‘’Nous devons aller vers les infrastructures d’énergie, parce que le Sénégal espère connaître sa première année d’exploitation du gaz à partir de 2023’’, a ajouté le ministre des Finances et du Budget.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here