Sunugalnews: Le leader du Pastef est formel. Ousmane Sonko juge illégale la construction sur le littoral. Raison pour laquelle hier, dans un live sur la plage de Mermoz, il a averti les propriétaires des bâtiments et menacé de démolir tous les édifices. «Je viens à cette plage depuis plusieurs années. Ils nous ont fait un escalier qui ne vaut même pas 200.000 Fcfa pour accéder à la plage dans le but de nous consoler. Je tenais à avertir les occupants de ne pas mettre leurs milliards, parce que nous ferons détruire toutes ces constructions illégales sur le littoral», avertit-il.

A l’en croire, «toutes les autorités dont les responsabilités sont engagées dans cette affaire devront rendre compte devant la justice». Ousmane Sonko indique par ailleurs que le combat pour la sauvegarde du littoral ne doit pas être mené par un seul Sénégalais. «Il n’est pas celui de Barthélémy Dias ni celui de Guy Marius Sagna, encore moins celui de Pastef, mais c’est plutôt un combat de tous les Sénégalais.» Malheureusement, se désole-t-il, beaucoup de Sénégalais semblent ignorer les priorités. «Aujourd’hui, la mobilisation faite contre l’augmentation des horaires du couvre-feu, si les Sénégalais la font sur la question du pétrole ou sur le bradage du littoral, le problème va se régler», tranche le patriote en chef avant de se désoler : «Cependant si on appelle les Sénégalais à se mobiliser sur ces différentes questions, on risque de se retrouver avec moins de 200 personnes».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here