Arrêté depuis la semaine dernière, Boy Djinné a entamé une grève de la faim en prison.

L’ex fugitif exige un traitement meilleur durant sa détention. Selon un de ses conseils, «depuis jeudi dernier, Boy Djiné refuse de s’alimenter. Il proteste contre les conditions de détention et demande à être jugé dans les meilleurs délais», rapporte le quotidien «Les Echos». L’Administration pénitentiaire va-t-elle desserrer l’étau ? Voudra-t-elle encore courir le risque de se faire ridiculiser par l’as de l’évasion? Telles sont les questions ?

En tout cas, une nouvelle procédure sera ouverte. Hier, d’ailleurs, «Boy Djiné» a été déféré en même temps que ses complices présumés, mais ils ont faire l’objet d’un retour de parquet, selon «Les Echos». Il encourt une nouvelle procédure d’instruction et risque d’être poursuivi pour association de malfaiteurs, évasion et complicité d’évasion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here