L’axe Sénoba/Ziguinchor/Mpack, soit un linéaire de 217 kilomètres, sera réhabilité à partir de janvier 2022. Un comité départemental de développement (CDD) a réuni hier mardi les acteurs impliqués pour procéder au lancement officiel du programme de formation de 500 jeunes issus des trois départements riverains (Bounkiling, Bignona et Ziguinchor).

Le chef d’antenne de l’office national de la formation professionnelle (Onfp) a expliqué au public les critères pédagogiques de sélection de ces jeunes ciblés dans la réalisation de l’infrastructure. Pour Alphousseyni Dramé, cette démarche participative d’enrôlement des jeunes s’explique par la volonté ferme des autorités de créer un consensus fort dans les zones impactées.

Alioune Mané, le coordonnateur du projet de réhabilitation de la route Sénoba/Ziguinchor/Mpack et du désenclavement des régions du Sud est d’avis que le lancement du programme de formation de ces 500 jeunes des trois départements de la zone de projet va sensiblement jouer sur l’amélioration de l’employabilité de cette franche de la société.

« Partager avec tous les acteurs de telles informations relève de la transparence et de l’efficacité puisqu’il fallait que tous comprennent l’enjeu du projet de l’Ageroute et soient informés des  travaux d’infrastructures connexes » a conclu Mbassa Sène, le préfet de Bounkiling.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here