Sorti de prison grâce à une liberté provisoire, Seydina Fall di Bougazelli n’est pas tiré d’affaire.

Le Doyen des juges d’instruction, Samba Sall, a posé un acte qui vient relancer la procédure. Le magistrat instructeur a saisi la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane d’une délégation spéciale.

Celle-ci est instaurée pour l’identification physique des deux supposés complices de «Bougazelli» dans cette affaire.  Ces derniers, dont les noms sont connus par le magistrat instructeur, pourraient se retrouver dans la cause d’un moment à l’autre.

Les gendarmes-enquêteurs sont chargés de mettre un nom sur le visage de ces personnes.  Si cet acte déterminant est posé, le Doyen des juges tranchera les concernant et pourra ainsi clore le chapitre de l’instruction.

Pour rappel,  Seydina Fall Bougazelli avait été arrêté dans une affaire de faux billets avant d’obtenir une liberté provisoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here