Cet après-midi, la fédération des paysans du bassin arachidier est montée au créneau pour tirer la sonnette d’alarme. D’après le président de cette structure, Ibrahima Badiane, un marché « noir » a été ouvert dans le Saloum avec comme objectif, l’approvisionnement de la Sonacos en graines dont le kilogramme est fixé à 210 Fcfa.

Selon Ibrahima Badiane, la Sonacos a commencé à réceptionner de l’arachide alors que le comité national interprofessionnel de l’arachide (CNIA) ne s’est pas encore réuni pour la fixation du prix du kg de l’arachide.

Le président de la fédération des paysans du bassin arachidier de dénoncer cette pratique qui se fait au détriment, dit-il, des autres huiliers et des exportateurs.

Une importante rencontre va réunir demain matin les acteurs de la filière qui vont se pencher sur cette situation…

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here