Le « Village du migrant » continue la sensibilisation contre l’émigration clandestine mais aussi son assistance aux familles éplorées. Dans ce cadre, ses membres informent qu’ils se sont déplacés à Tivaouane pour s’enquérir de la situation des migrants rescapés et présenter des condoléances à une famille qui a perdu récemment 11 de ses membres. Parmi eux, le fils cadet M. Guèye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here