Sunugalnews :Dans son rapport 2015 présenté hier au chef de l’Etat, la Cour des Comptes révèle que le directeur général de la société des infrastructures de réparation navale (Sirn) Samba Ndiaye avait illégalement perçu une somme globale de 5 780 000 FCFA constituant le trop-perçu de 2 830 000 FCFA et ses frais de représentation non justifiés de 2 950 000 FCFA. 

Le maire de Ndoffane par ailleurs oncle de l’ancien Premier ministre Souleymabne Ndéné Ndiaye n’a toujours pas remboursé à la SIRN cette somme illégalement perçue. 

Les anciens Président conseil d’administrations (PCA) à savoir Mamadou Lamine Massaly et Baïla Wane ont été épinglés aussi dans ce rapport pour « vol » de meubles. 

Il s’agit des meubles et matériel destinés à équiper l’appartement sis à l’avenue Pinet Laprade, une villa de fonction mis à la disposition du PCA. 

Des lettres ont été adressées à MM. Baila Wane et Mouhamadou Lamine Massaly , anciens PCA de la SIRN, pour la restitution des meubles et matériels disparus. Cependant, ces derniers n’ont pas donné suite à ces réclamations », regrette la Cour des Compte. 
Toutefois, la Cour demande au DG de prendre les dispositions pour la restitution des meubles et matériels détenus illégalement par les anciens PCA. 
Sunugalnews avec Leral

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here