vendredi, 20 mai, 2022
Sunugal multimédia

Baisse des prix des denrées de première nécessité : 50 milliards de FCFA dégagés par l’État pour permettre ces mesures. 

par Sunugalnews.com

En Conseil des Ministres, ce jeudi 24 février 2022, le Chef de l’État a rappelé au Gouvernement son souci permanent de soulager durablement les ménages sénégalais face à la hausse des prix des denrées de première nécessité. 

C’est dans cet esprit que le Président de la République a décidé de baisser les prix respectifs de l’huile de 1200 FCFA à 1100 FCFA le litre, soit une baisse de 100 FCFA par litre ; du riz brisé non parfumé de 15.000 FCFA le sac de 50 kg à 13.750 FCFA, soit une baisse de 25 FCFA par Kg. Il a également décidé de soutenir la filière sucre permettant du sucre de 625 FCFA à 600 FCFA, soit 25 FCFA/Kg.   

Selon le ministre du commerce, Aminata Assome Diatta, invitée du 20h de la RTS, ces mesures ont été possibles avec la décision du président de suspendre les droits de douane sur le riz, mais aussi sur l’huile et le sucre. 

Par ailleurs, explique le communiqué de la réunion hebdomadaire du Gouvernement, le Président de la République, dans le but d’encourager et de soutenir la production locale de riz, a décidé d’allouer une subvention de 32 F sur le kilogramme de riz paddy. Ce qui porte le prix au producteur à 162 FCFA. 

Ces importantes mesures, au bénéfice des populations, auront un impact aussi bien au niveau de la mobilisation des recettes qu’au niveau budgétaire pour un montant global annuel de près de 50 milliards FCFA. 

Le ministre du commerce d’indiquer que tout cela a été fait en sorte que les ménages puissent faire face à la situation liée à la pandémie.  En effet, indique-t-elle, la situation mondiale est compliquée, le prix du baril a dépassé les 100 dollars, ce qui veut dire que les produits importés seront de plus en plus chers. 

Concernant le suivi de ces mesures, elle a d’abord indiqué qu’elles ne peuvent être prises sans des concertations au préalable avec les producteurs. « Ils ont été reçus par le Président de la République et ont tenu plusieurs concertations. Tout le monde est conscient sur la nécessité de faire des efforts pour améliorer le pouvoir d’achat des ménages », précisera le ministre. 

Enfin, elle a indiqué que pour une bonne application l’accent va être mis sur la communication ce qui va permettre de l’allier à l’application des actions idoines pour permettre aux acteurs de respecter les règles du jeu…

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.