Le Groupe Sédima ne disposerait pas de 300 hectares, comme cela a été annoncé depuis le problème entre le PDG du groupe et les populations de Ndingler. Lors de sa prise de parole, Babacar Ngom a tenu à apporter des précisions. « Les gens parlent de 300 hectares. Mais tout cela n’existe pas. En réalité, le groupe Sédima ne dispose que de 225 hectares  de terre », a rectifié l’homme d’affaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here