Ils comptent en finir avec l’insécurité galopante dans leur quartier, à leur manière. Les jeunes habitants de Malika dans la banlieue dakaroise en ont ras-le-bol des agressions multiples qui ont fait deux morts dans leur quartier, en moins d’une semaine. Lors d’une marche pacifique qu’ils ont organisée samedi, ils ont brandi des pancartes pour dire « Non aux agressions », « Malika va mal ». « Eclairage public pour Malika », « Justice pour tous ».

Leur localité qui compterait environ 80 000 habitants répartis dans 36 quartiers, ne dispose pas suffisamment d’effectifs de police pour assurer la sécurité des populations. Ce à quoi vient s’ajouter la prolifération des bars clandestins, des auberges et leurs impacts négatifs sur le cadre de vie des populations.

Devant les caméras de Seneweb, les marcheurquillement », s’insurge un des manifestants ont réclamé le renforcement des effectifs de police et l’éclairage public dans les rues de Malika notamment au niveau de la VDN3. La décharge de Mbeubeuss n’est pas mieux lotie, devenue le refuse des agresseurs, faute d’éclairage. « Les bandits nous empêchent d’évoluer, on ne peut même plus aller à la plage tran

« En l’espace d’une semaine, deux personnes ont été tuées, et aucune autorité ne s’est présentée à nous », déplore une autre.

Regardez !

seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here