Le Docteur Falla Paye a mis fin à ses jours hier soir dans son cabinet de dentiste à Sacré-Cœur. Mais il n’est pas parti seul, le Docteur ayant ôté la vie de ses trois enfants.

Un acte désespéré qui a comme lame de fond, un mariage qui a duré plus de quinze années, mais perturbé par des querelles récurrentes de couple.

D’un homme calme, posé et profondément religieux, une femme en a fait un monstre. C’est en tout cas ce qui de se dégage de la dernière communication qu’a voulu laisser le médecin pour décrire son ex-épouse.

Une lettre de 10 pages où les qualificatifs d’« orgueilleuse, têtue, rancunière, nerveuse, froide, caractérielle, ingrate, méchante, manipulatrice, et malhonnête », sonne comme pour rappeler le rôle de l’ex femme dans cette tragédie. À croire même qu’elle n’avait aucune qualité.

Ce mariage « par défaut » qui avait été scellé depuis 2004, était parti pour être un gâchis. Les caprices d’une femme qui avait mis en avant « sa famille au détriment » de son époux au point de le priver de sexe « pendant 42 jours » et plus « à l’aise dans la défiance », avait fini par le réduire en lambeaux. Que dire du mari qui malgré « tout…n’a jamais dit grand-chose et n’a jamais demandé le divorce, puisque persuadé que le mariage était sacré ». Il a préféré agir,  « prendre ses responsabilités », explique t-il, puisqu’il ne fallait pas qu’il y « ait une descendance issue de ce mariage sans amour », puisque « considéré (le Dr Paye) comme une roue de secours ». 

Notons que à cause de la sensibilité de certaines parties de la lettre, à Sunugalnews nous avons décidé de ne pas publier les 10 pages de la missive intégralement…

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here