Ousmane Sonko avait contourné le Procureur pour déposer sa plainte contre Mamour Diallo, dans l’affaire dite des 94 milliards, devant le doyen des juges d’instruction. Seulement, révèle LES Echos, le doyen des juges, conformément à la procédure, a transmis le dossier au Procureur, lequel n’a toujours pas réagi pour faire son réquisitoire. Ce qui empêche le juge de donner suite à cette plainte. Et le journal de souligner que tant que le parquet, qui n’est contraint par aucun texte de faire ledit réquisitoire, ne le transmet pas, le dossier ne peut connaître une suite. Sonko a-t-il été bien inspiré de vouloir sauter le Procureur, la pièce incontournable dans la procédure d’instruction ? That is the question.

LERAL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here