Ce mercredi, Cheikh Gadiaga va sans doute retourner en prison moins d’une semaine après avoir bénéficié d’une liberté provisoire. Pour rappel, ce dernier avait été arrêté par la Sr suite à une sortie virulente contre des autorités de Touba qui avaient porté plainte. Libération online a appris de sources autorisées que le parquet vient de demander l’ouverture d’une information judiciaire pour injures par le biais des Ntic et diffamation avant de requérir le mandat de dépôt. Le dossier a été confié au juge du premier cabinet.Cheikh Gadiaga avait été écroué une première fois après avoir empoché, avec des complices, 50 millions de Fcfa au nom de Mimi Touré (alors Pm) auprès de l’homme d’affaires Cheikh Amar. Jugé et condamné, il est retourné en prison suite à une plainte pour injures et extorsion de fonds déposée par Moumy Kébé. Le dossier, évoqué récemment par le tribunal correctionnel, avait été renvoyé. En attendant le jugement, Cheikh Gadiaga avait obtenu une liberté provisoire…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here