La sentence est tombée pour Aida Mbacké, la dame qui avait brûlé vif son mari. La chambre criminelle du tribunal de Dakar l’a condamnée à 20 ans d’emprisonnement ferme.
En effet, le tribunal a disqualifié le chef d’assassinat initialement retenu contre l’accusée en meurtre et l’en déclare coupable. Lors du précédent procès, le procureur avait requis 15 ans de réclusion.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here