En attendant l’arrivée dimanche 5 décembre 2021, du Premier vol international, l’aéroport de Cap Skirring, avec sa piste flambant neuve, a accueilli ce vendredi 03 Décembre, un premier vol d’une compagnie battant pavillon Sénégal. L’opération s’est dans d’excellentes conditions.

Aéroport international de Cap Skirring. Il est 18 heures 34. C’est à cette heure exactement qu’atterrit le vol de la compagnie Transair sur le tarmac de cet aéroport fraichement rénové. L’appareil avait à son bord 150 passagers. C’est le premier atterrissage d’un avion battant pavillon national sur la piste flambante neuve du Cap devenu un petit bijou dans la galaxie des aéroports nationaux. Une prouesse donc. En effet, depuis deux ans, cette infrastructure a été fermée au trafic, au grand malheur des acteurs du tourisme, des populations de la Casamance d’une manière générale.

« La piste était devenue très cahoteuse. La réhabilitation est une aubaine pour le tourisme. Nous sommes fiers de ce que l’Etat du Sénégal a fait », nous souffle un touriste d’un âge assez avancé qui attend son vol. Notre interlocuteur a à ses côtés une dizaine de personnes. Tous, affichent une mine heureuse.
Sur le tarmac, organisant le personnel et les invités, le commandant de l’aéroport, Abdourahmane Sow ne cache pas son émotion.

« Tout s’est bien passé. Grâce aux efforts qui ont été faits, l’aéroport est opérationnel. L’appareil s’est posé dans d’excellentes conditions », confie M. Sow. Les passagers du vol n’ont pas également caché leur satisfaction. « On n’a pas senti de secousses. La piste est impeccable », explique un passager.

La reprise du trafic dans cet aéroport international a été possible grâce à la détermination du Directeur Général de l’AIBD, Doudou Ka, qui, lors du lancement des travaux en septembre, avait insisté auprès de l’entreprise Eiffage afin que l’infrastructure soit opérationnelle dans un court délai pour sauver la saison touristique et permettre à cette ville de retrouver son lustre d’antan. Ce défi a été relevé grâce à la mobilisation grâce à la mobilisation de toutes les parties prenantes. 

En 75 jours, les travaux ont été terminés. Cela a permis d’avoir une piste flambant neuve, une aérogare rénovée.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here