Jugé plume sévère, l’activiste, Adama Gaye va se présenter au bureau du Doyen des juges d’instruction Samba Sall. Le journal Les Echos qui donne l’information indique qu’à l’issue de l’audition, ses avocats vont déposer une demande de mise en liberté provisoire.

A l’issue de ce face to face, le Doyen des juges peut prononcer en sa faveur une ordonnance de non-lieu ou une ordonnance de renvoi devant le Tribunal correctionnel, si les charges à son encontre sont suffisantes pour que celles-ci soient jugées.

Accusé d’offenses au chef de l’État et d’atteinte à la sûreté de l’État, M. Gaye a été arrêté par la police lundi 29 juillet à son domicile à Dakar.

Le journaliste et analyste politique a eu le temps de partager un message sur les réseaux sociaux avant d’être amené par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic).

A noter que cette interpellation est intervenu après une rencontre avec Me Abdoulaye Wade.

senego

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here