lundi, 26 septembre, 2022
Sunugal multimédia

Abus de confiance : Un ingénieur agronome grugé par un commerçant

par Sunugalnews.com

Déféré au parquet, M. L. Ndiaye est poursuivi pour abus de confiance. Le commerçant a délesté sa victime de 300 poulets, à raison de 2000 francs l’unité

Les relations d’affaires atterrissent souvent devant le juge du fait de la mauvaise foi de certains cocontractants, constate «  »Rewmi. Ingénieur agronome, M. Kâ a fait recours à Dame justice pour obliger M. L. Ndiaye à lui payer son argent. Dans sa déposition au commissariat de la Médina, le plaignant a expliqué que M. L. Ndiaye s’est rendu à son ferme à Keur Ndiaye Lô, pour acheter des poulets de chair courant août 2020. Après lui avoir remis 300 poulets à raison de 2000 francs l’unité, le mis en cause prit l’engagement de solder sa dette dans l’après-midi, vers 16h. 

Mais, durant toute la soirée, il était resté injoignable. Ainsi, M. Kâ partit au marché Tilène pour rencontrer le commerçant qui refuse de payer son dû, sous prétexte que les clients à qui, il avait livré les poulets, ne lui avaient pas encore payé. « Avec l’orientation d’un responsable du marché, j’ai fait le tour des clients qui m’ont dit qu’ils ont payé aussitôt après la livraison des poulets. Ainsi, après plusieurs réclamations et médiations, il m’a proposé un mouton d’une valeur de 150.000 francs. Depuis, il refuse de me payer mes 450.000 francs », a informé la partie civile. 

Des accusations que M. L. Ndiaye a niées en bloc. D’après ses dires, il a pris en premier lieu 250 poulets, avant de repartir deux jours plus tard pour récupérer 50 poulets. Sur ce, il a payé par tranches de 10.000 et de 15.000 francs Cfa, avant de verser 375.000 francs Cfa. Ce qui fait un total de 400.000 francs Cfa. Pour le reliquat, le quadragénaire a indiqué avoir remis un mouton d’une valeur de 200.000 francs Cfa. « J’ai déjà payé les 600.000 francs Cfa. La partie civile est mon fournisseur depuis deux ans. Je lui payais son argent après avoir livré à mes clients », a-t-il soutenu. A l’en croire, il est victime d’un règlement de comptes car, dit-il, un ami du nom de Pape Ndiaye lui a fait savoir qu’il a entendu le plaignant proférer des menaces à son égard. 

Un moyen de défense qui n’a pas prospéré. A l’issue de la durée légale de sa garde-à-vue, le polygame et père de onze enfants, a été présenté au procureur du Tribunal de Grande Instance de Dakar, pour abus de confiance.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.