L. Sow, après avoir fait un stage à la Sonatel et subi une formation, avait tous les éléments pour bloquer le numéro d’une personne et le récupérer sur une autre carte Sim. 

Ce qu’il a d’ailleurs fait avec brio, avec le numéro du plaignant O. Diouf. Il a appelé au niveau de Wave leur faisant croire qu’il voulait réinitialiser son compte. Après cela, il a vidé le compte de O. Diouf. Ce dernier, fort heureusement, ne gardait que 50.000 francs CFA dans son compte.

Devant la barre des flagrants délits du tribunal de grande instance, le prévenu a reconnu sans ambages les délits qui lui sont reprochés.

Appelé à témoigner, l’agent qui a formé le prévenu explique que L. Sow avait appris les rouages pour bloquer et débloquer une Sim.

Le juge lui demande alors si leur Agence effectuait au préalable des enquêtes pour savoir si la personne était de bonne foi ou si elle a une fois eu maille avec la justice, Il répond par le négatif. Il lui assure qu’il fallait faire des enquêtes de moralité car il y va de la sécurité des finances de leur clientèle. Et que si le plaignant détenait dans son compte des millions, il les aurait perdus. 

Le procureur a requis 6 mois ferme contre l’ex-agent indélicat. Il sera fixé sur son sort le 9 novembre prochain.

NKN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here