lundi, 5 décembre, 2022
Sunugal multimédia

Abdoulaye Gueye, artisan menuiserie métallique : La Paix en Casamance est… »

par Sunugalnews.com

Sunugalnews : Dans le cadre de la lutte pour la paix définitive en Casamance, beaucoup de sénégalais soucieux de la situation, sont en train d’oeuvrer dans ce sens, en sensibilisant les populations sénégalaises ainsi que les habitants de de la zone pour une bonne compréhension de l’importance de la Paix en Casamance.C’est ainsi que Abdoulaye Gueye, artisan en menuiserie métallique, originaire du Département de Guinguineo, n’a pas lésiné sur les mots pour inciter tous les Sénégalais à participer, à cette importante lutte.

Voici in extenso son texte que nous vous proposons de parcourir:

L’oeuvre qui vous est présentée, avant d’être réalisée a été bien pensée, bien mise en adéquation avec les réalités du moment. Cette description d’en bas, vous éclaira la lanterne sur l’utilité et l’urgence de cette œuvre. Déjà, de l’étude de cette œuvre, ou de l’analyse de ses caractères, il en ressort des fonctions essentielles susceptibles d’enclencher le bien-être des populations. D’abord, elle a une fonction didactique dans la mesure où elle nous renseigne sur les différents qui opposaient les sudistes des nordistes de notre si cher nation. A cela s’ajoute ce désir fécond du peuple de sauvegarder la paix et la solidarité dans cet environnement. En outre, cette production artistique entre dans le cadre de l’amélioration des relations, de la consolidation de la paix et de la fraternité dans cette zone. Le nom (ALLAH) placé au sommet de ce produit justifie notre islamique ou le clément, est maître de tous les destins.Son appel quotidien à la solidarité des êtres humains favorise l’artiste à vouloir humaniser ou taire les conflits internes. Sur la case de la photo, comme vous le voyez, la devise du peuple (Un peuple Un but Une foi) reste enveloppée par la couleur du drapeau sénégalais : vert pour la verdure, jaune pour le désert et rouge pour l’honneur de nos ancêtres ayant versé du sang dans les champs de bataille. Juste au milieu, pour le soutien du bois, symbole de la Casamance, se dessine la photo de Ousmane Sonko secourue par son marabout Serigne Abdou Mbacké droite, dans le but de taire les armes, Serigne Abdou Aziz Dabakh invoque la prière à l’union, le cessez le feu et la collaboration. À gauche, émettant sur une même longueur d’onde Serigne Fallou Mbacké ouvre le livre de Dieu, le saint coran, pour illuminer le peuple de joie et de loisirs sans cesse.Au bas de la production artistique, un slogan important vient de confirmer le symbole des deux pistolets éteints et mis à terre : Baissons les larmes et sauvons les âmes.En somme, cette œuvre relate la nécessité urgente de s’affranchir du rouleau compresseur de désolation en Casamance et prône l’instauration d’un climat apaisé dans le dit environnement.Je vous remercie de bien vouloir parcourir la description de mon œuvre et de comprendre l’infidélité, quelque minime Soit-elle, de mon écrit à celle-ci.L’intérieur est plus riche que l’extérieur comme la portée à l’art lui-même.

Abdoulaye Gueye, artisan en menuiserie métallique (Guinguineo)

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.