Au moins 738 Sénégalais seraient arrivés en Espagne entre le 6 et le 8 novembre, selon les révélations de Helena Maleno Garzon, la fondatrice du collectif Caminando Fronteras. Elle souligne que deux pirogues venues du Sénégal sont arrivées à Tenerife le 7 novembre avec 271 passagers.

Le même jour, deux autres embarcations ont débarqué à Gran Canaria, avec 111 migrants, et à El Hierro (154), d’après la même source. Qui précise que pour le dernier convoi, l’un des migrants a été retrouvé mort.

Vingt autres pirogues, avec 597 migrants, ont été signalées samedi soir mais la nationalité des passagers reste à être déterminée. La veille, 6 novembre, une embarcation avec 118 migrants sénégalais accostait toujours à Tenerife. Un convoi de 85 Sénégalais est encore arrivé hier.

Au même moment, les morts ne se comptent plus et plusieurs localités du Sénégal sont endeuillées.

Selon la fondatrice du collectif Caminando Fronteras, dans des propos relayés par Libération, une pirogue venue du Sénégal a chaviré encore au large de la Mauritanie, le 3 novembre. 92 sur les 119 passagers seraient portés disparus. Dans tous les cas, plusieurs corps ont été repêchés ces derniers jours.

A Louga, quatre jeunes membres d’une même famille qui avaient pris une pirogue le 22 septembre dernier, sont considérés comme morts. Des jeunes sont portés disparus à Mbour, Saint-Louis, Dakar, Nianing, Dionewar, Koungheul. Ils étaient tous candidats à l’émigration irrégulière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here