Le président Macky Sall ne pourra pas être candidat pour la présidentielle de 2024 ». C’est la conviction du Président de l’Alliance Démocratique PÉNCÓO, Moussa Tine qui évoque la rétroactivité de la loi.

«En Droit, lorsque la signification d’un texte n’est pas très claire, on s’emploie à aller voir, c’était quoi la volonté du législateur au moment de la rédaction du texte. On va aller voir ce que les rédacteurs du texte ont voulu dire à travers les dispositions du texte. En d’autres termes, on fait l’exégèse d’un texte. C’est une technique d’interprétation juridique. Ici, dans le discours du président Macky Sall qui a été l’inspirateur de la constitution, celui du rédacteur qui a conduit les travaux (ministre de la justice), et dans celui du secrétaire général du gouvernement, il est clair que la disposition : nul ne peut exercer plus de 2 mandat consécutif, on entend une disposition permanente qui rétroagissait et qui concernait le président Macky Sall», a-t-il expliqué dans l’émission Grand Jury de la RFM.

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here