samedi, 21 mai, 2022
Sunugal multimédia

35 éléments des centres « Kara-Sécurité » bénéficient d’une liberté provisoire

par Sunugalnews.com

Le dossier relatif aux « centres de redressement » de « Kara Sécurité » connaît de nouveaux développements.

Selon le quotidien Vox Populi, 35 personnes mises en cause dans cette affaire ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire par le juge du 8e cabinet.

Les mis en cause poursuivis pour les présumés délits de maltraitance, de séquestration, de trafic de drogue entre autres, ont été arrêtés le 29 novembre 2020.

Cette histoire de «séquestration» et de «maltraitance» avait conduit la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane à libérer les pensionnaires des centres de Guédiawaye, Ouakam, Zone B et Malika.

Et, les enquêteurs auraient même dénombré 17 morts. Un des pensionnaires, Sidi Kharachi Diagne, âgé de 45 ans, est décédé 5 jours après sa libération.

Il était atteint de malnutrition, en plus de son corps couvert de plaies. Il est décédé au dispensaire Nabil Choucair de Dakar.

NKN

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

L’info en continue 

Copyright @2022 Sunugal multimedia. Tous droits réservés.