Pour ceux qui en doutaient, la deuxième vague est bien là. Le ministre de la Santé l’a confirmé ce jeudi, face à la presse.

«Deuxième vague oui ou non. Je crois qu’il faut se rendre à l’évidence. Le constater et l’accepter.  Parce qu’à  la 45ème semaine de la gestions de la pandémie nous avons vu un phénomène exceptionnel se produire. Cette courbe qu’on a vu se tasser sur un plancher a un tout petit peu frémi.

Nous avons vu  qu’il y a un décollage là où il n’y avait des cas dans  la fourchette 15 à 21 cas on a vu les choses décoller vers 40 puis 45 et tout de suite vers 70. On s’est dit qu’il y a quelque chose qui commence à se passer. À la 456ème semaine on a vu la courbe décoller davantage pour aller à 92 cas, puis la semaine qui a suivi 192 cas, la semaine suivante 460 cas.

 Je crois qu’à ce niveau-là, il n’y a plus d’équivoque. Il fallait se rendre à l’évidence et ce qui se passe est une situation nouvelle comparativement à la perspective baissière qu’on a connu il y a une nouvelle situation qui se présente à nous.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here