Sunugalnews : Il y a aujourd’hui 17 années que le navire le «Joola » avait sombré dans les eaux gambiennes emportant près de 2.000 victimes. Un drame qui a eu lieu dans la nuit du 26 septembre 2002, Seuls 64 personnes ont pu échapper, à la catastrophe maritime la plus meurtrière de l’humanité. Depuis ce drame, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. De nombreux engagements avaient été pris par l’Etat à cette époque, mais à l’arrivée, peu de choses.

Dans cette région de Ziguinchor qui a payé le plus lourd tribu dans ce catastrophe maritime, les familles continuent toujours de pleurer leurs morts. Le temps n’a pu effacer leurs souffrances des familles.  

Vivant dans la désespérance et dans le désespoir depuis près de 20 ans, les familles des victimes et des rescapés attendent le respect des engagements de l’Etat du Sénégal. Les rescapés du drame sont dans la lutte contre l’oubli. Un feuilleton que l’ANFV/Joola ne peut toujours pas expliquer et qu’elle n’a pas encore trouvé réponse.

Sunugalnews avec Igfm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here